Qui nous sommes et ce que nous faisons

Le Projet de la pensée historique est dirigé par le professeur Peter Seixas, University of British Columbia, et sa coordination est assurée par Jill Colyer, une enseignante qui a plus de 20 ans d'expérience à la commission scolaire du district de Waterloo en Ontario et à OISE, University of Toronto. Le Projet de la pensée historique est un organisme pédagogique sans but lucratif financé par le Programme des études canadiennes de Patrimoine canadien et par THEN/HiER.

Nous travaillons avec six concepts de pensée historique : la pertinence historique, les causes et les conséquences, les points de vue historiques, la continuité et le changement, les éléments de preuve et la dimension éthique de l'histoire. Ces concepts ont été intégrés dans les programmes-cadres de plusieurs provinces et territoires au Canada.

  • Nous travaillons avec les directeurs de départements, les consultants et les surintendants dans le but de planifier des sessions de perfectionnement professionnel sur la pensée historique.
  • Nous offrons des ateliers et des présentations sur la pensée historique aux enseignants, aux administrateurs et à toute personne du domaine de la pédagogie.
  • Nous collaborons avec le personnel pédagogique des ministères, les pédagogues et les administrateurs à la révision des programmes-cadres et des esquisses et des plans de cours afin d'y incorporer la pensée historique.
  • Nous travaillons avec les maisons d'édition et les autres organismes qui produisent du matériel pédagogique pour les élèves et les enseignants à la conception de ressources en pensée historique.

Personne-ressource : Jill Colyer, coordonnatrice nationale, Le Projet de la pensée historique, 647-346-7824, jillcolyer@rogers.com


Membres du Comité exécutif

  • Peter Seixas, Ph. D., University of British Columbia

    Peter Seixas, Ph. D., University of British Columbia
    Directeur, Le Project de la pensée historique

    Peter Seixas est titulaire d’une Chaire de recherche du Canada et professeur au Département du curriculum et de la pédagogie de la University of British Columbia (UBC), où il dirige également le Centre for the Study of Historical Consciousness qu’il a fondé. Il a enseigné les sciences humaines au secondaire à Vancouver pendant 15 ans et est titulaire d’un doctorat en histoire de la University of California à Los Angeles.

    Lire la biographie complète
  • Penney Clark

    Penney Clark, Ph.D., University of British Columbia
    Directrice, THEN|HIER

    Penney Clark s’intéresse particulièrement aux divers aspects de l’enseignement des sciences humaines, à l’enseignement et à l’apprentissage de l’histoire, à l’histoire de la création des programmes d’études au Canada, au contexte politique et économique du développement d’un programme d’histoire et de la création des manuels scolaires, et à la déconstruction de textes.

    Lire la biographie complète
  • Carla Peck

    Carla Peck, Ph.D., University of Alberta
    Professeure adjointe en enseignement des sciences humaines

    Carla Peck est professeure adjointe en enseignement des sciences humaines au département d’enseignement élémentaire de l’University of Alberta. Avant de déménager dans cette province, elle a enseigné de la 1e à la 8e année dans des régions rurales du Nouveau Brunswick. Elle dirige actuellement la partie albertaine du projet de réforme de l’enseignement de l’histoire canadienne, « Le Projet de la pensée historique ». Dans le cadre de ses recherches, Carla Peck s’intéresse à la compréhension qu’ont les élèves des concepts démocratiques, de la diversité, de l’identité et de la citoyenneté, ainsi qu’au lien entre l’identité ethnique des élèves et leur compréhension de l’histoire.

    Lire la biographie complète
  • Jill Colyer

    Jill Colyer, Le Projet de la pensée historique

    Mme Colyer travaille comme enseignante et auteure de manuels scolaires depuis 1991. Elle a enseigné à des élèves du secondaire et à des adultes. Elle a acquis cette expérience d’enseignement dans diverses écoles de la commission scolaire de Waterloo en Ontario, ainsi qu’au Taylor’s College en Malaisie.

    Lire la biographie complète
  • Allan Hux

    Allan Hux, Curriculum Coordinator, Toronto District School Board (retired)

    Allan Hux a enseigné sur une période de 20 ans dans deux universités et cinq écoles secondaires de Toronto. Au cours des 15 années précédant sa retraite au 30 juin 2010, il a agi à titre de coordonnateur de programme pour les études sociales et mondiales et les sciences humaines de la 1re à la 12e année à la Commission scolaire du district de Toronto.

     

    Lire la biographie complète
  • Bio Photo

    Lindsay S. Gibson, University of British Columbia, doctorant

    Lindsay est doctorant au Centre for the Study of Historical Consciousness du Département du curriculum et de la pédagogie à UBC et travaille présentement à son projet de recherche doctorale.

     

    Lire la biographie complète

Qu’est-ce qu’un « repère »?

<p>John W. Hartman Center for Sales, Advertising &amp; Marketing History,  <br />Duke University Rare Book, Manuscript, and Special Collections</p>

Selon les géologues, un repère (ou benchmark en anglais) est une marque faite sur un objet permanent dont la cote d'altitude est connue, par rapport à un niveau de référence officiel.

Un support (appelé bench en anglais) était encré dans la marque afin d’y installer l’instrument de mesure de l’arpenteur-géomètre. Toutes les références ultérieures étaient alors faites en fonction de ce repère.

L’emploi du terme « repère » pour signifier une norme de qualité (ou benchmark en anglais) est apparu pour la première fois en 1842.

Les documents de base que l’on trouve sur le site du projet Repères visent à aider les enseignants à établir des normes pour évaluer l’apprentissage, par les élèves, des modes de pensée qui constituent la réflexion historique.

John W. Hartman Center for Sales, Advertising & Marketing History,
Duke University Rare Book, Manuscript, and Special Collections