Les écoles ont sans doute changé au cours du siècle dernier, mais de nombreux éléments ont traversé l’épreuve du temps.

Plus ça change, plus c’est pareil. Les écoles ont sans doute changé au cours du siècle dernier, mais de nombreux éléments ont traversé l’épreuve du temps. Bibliothèque et Archives Canada / A-028095

La continuité et le changement

Les élèves se méprennent souvent sur l’histoire en croyant qu’il ne s’agit que d’une liste d’événements. Lorsqu’ils commencent à comprendre que l’histoire est une combinaison complexe de continuité et de changement, ils se font une idée toute autre du passé.

Il se passait beaucoup de choses en même temps à un moment ou un autre du passé. Certaines situations ont évolué rapidement alors que d’autres sont demeurées plus stables. Lors de la décennie des années 1910, la vie des Canadiens a connu de profonds changements, mais les formes de gouvernement sont demeurées relativement inchangées. Si les élèves disent « qu’il ne s’est rien passé en 1901 », c’est qu’ils pensent toujours au passé comme à une liste d’événements.

Une des clés de la continuité et du changement est de rechercher le changement là où il ne semble pas y en avoir, et de chercher la continuité là où l’on s’imaginait trouver du changement. Nos jugements sur la continuité et le changement reposent sur des comparaisons entre un moment du passé et du présent, ou entre deux moments du passé (p. ex., avant et après la Confédération). Nous évaluons le changement sur une période de temps, en nous inspirant des idées de progrès et de déclin.

Qu’est-ce qu’un « repère »?

<p>John W. Hartman Center for Sales, Advertising &amp; Marketing History,  <br />Duke University Rare Book, Manuscript, and Special Collections</p>

Selon les géologues, un repère (ou benchmark en anglais) est une marque faite sur un objet permanent dont la cote d'altitude est connue, par rapport à un niveau de référence officiel.

Un support (appelé bench en anglais) était encré dans la marque afin d’y installer l’instrument de mesure de l’arpenteur-géomètre. Toutes les références ultérieures étaient alors faites en fonction de ce repère.

L’emploi du terme « repère » pour signifier une norme de qualité (ou benchmark en anglais) est apparu pour la première fois en 1842.

Les documents de base que l’on trouve sur le site du projet Repères visent à aider les enseignants à établir des normes pour évaluer l’apprentissage, par les élèves, des modes de pensée qui constituent la réflexion historique.

John W. Hartman Center for Sales, Advertising & Marketing History,
Duke University Rare Book, Manuscript, and Special Collections