Institut d'été

Institut d'été
Vancouver, BC
7-12 juillet 2014

Le Projet de la pensée historique

Que devraient savoir les élèves après avoir étudié l’histoire pendant 12 ans à l’école? Que devraient‑ils être capables de faire avec leurs connaissances? Espérons que cette connaissance ne se résume pas à la simple mémorisation d’une foule de dates. Il est important que les élèves puissent situer leur vie dans le contexte historique des dernières décennies, des siècles passés ou des premiers millénaires.

Le Projet de la pensée historique a été conçu pour favoriser une nouvelle approche de l’enseignement de l'histoire, une approche qui a le potentiel de transformer l’enseignement des enseignants et l’apprentissage des élèves, le tout en lien avec les recherches les plus récentes menées à l’échelle internationale en pédagogie de l’histoire. Comme la pensée scientifique en enseignement des sciences et la pensée mathématique en enseignement des maths, cette approche repose sur l’idée que la pensée historique est au cœur de la pédagogie de l’histoire et que les élèves devraient devenir de meilleurs penseurs historiques à mesure qu’ils progressent dans leur cheminement scolaire.

Un cadre conceptuel incluant les six concepts de la pensée historique a été élaboré. Il permet de communiquer des idées complexes à un vaste public d’utilisateurs potentiels. Ces six concepts apparaissent dans la colonne de droite de cette page.

Ce faisant, le Projet de la pensée historique vise à offrir aux départements de sciences humaines, aux commissions scolaires, aux ministères provinciaux de l’Éducation et aux organismes publics qui s’intéressent à l’histoire des modèles pour évaluer de façon plus pertinente leurs élèves et leurs publics.

Nous reconnaissons l'appui financier du government du Canada par l'entremise du ministère du Patrimoine canadien, Programme des études canadiennes, The History Education Network/Histoire et Éducation en Réseau (THEN/HiER).

Qu’est-ce qu’un « repère »?

<p>John W. Hartman Center for Sales, Advertising &amp; Marketing History,  <br />Duke University Rare Book, Manuscript, and Special Collections</p>

Selon les géologues, un repère (ou benchmark en anglais) est une marque faite sur un objet permanent dont la cote d'altitude est connue, par rapport à un niveau de référence officiel.

Un support (appelé bench en anglais) était encré dans la marque afin d’y installer l’instrument de mesure de l’arpenteur-géomètre. Toutes les références ultérieures étaient alors faites en fonction de ce repère.

L’emploi du terme « repère » pour signifier une norme de qualité (ou benchmark en anglais) est apparu pour la première fois en 1842.

Les documents de base que l’on trouve sur le site du projet Repères visent à aider les enseignants à établir des normes pour évaluer l’apprentissage, par les élèves, des modes de pensée qui constituent la réflexion historique.

John W. Hartman Center for Sales, Advertising & Marketing History,
Duke University Rare Book, Manuscript, and Special Collections